Question d'origine :

Bonjour, Je me permets de vous solliciter car j'ai trouvé vendredi 29 janvier, une bergeronnette blessée dans mon jardin. Elle a une sérieuse ouverture au niveau de l'aile gauche. De peur qu'elle ne meurt en la laissant dehors je l'ai recueilli dans mon abris de jardin. Elle loge dans une cage pour lapin qui est assez spacieuse, je lui change son eau tous les matins et lui donne des graines pour oiseaux et quelques vers de terres du jardin en guise de nourriture. En ce qui concerne son aile je lui ai juste vaporisé une fois (le premier jour) du désinfectant pour humain, mais ne lui ai pas appliquer de bandage de peur d'aggraver la situation. Bien que j'arrive pour l'instant à la maintenir en vie, son aile ne guérie pas. Le sang a coagulé et à former une croûte. Je compte bien la relâcher mais pas temps qu'elle ne sera guérie. Je ne suis pas vétérinaire et n'ai pas de vétérinaire NAC près de chez moi. Pouvez vous s'il vous plaît m'éclairer sur les soins à apporter à ce petit oiseaux. Ainsi que sur les étapes de sa remise en liberté s'il y en a. En vous remerciant pour l'attention que vous porterez à ma question Cannelle26

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 01/02/2021 à 17h38
Bonjour,

Nous vous conseillons d'appeler rapidement un Centre de soin de la faune sauvage pour connaître la conduite à tenir : Annuaire au format pdf.

Vous pouvez également contacter la LPO. "Pour faire face au nombre croissant d'oiseaux victimes des effets nocifs des activités humaines, la LPO a créé sept Centres de Sauvegarde (Ile-Grande, Clermont-Ferrand, Buoux, Audenge, Castres, Rosenwiller, Villeveyrac) et deux unités mobiles de soins, stationnées à La Rochelle. "

En attendant, nous vous invitons à lire les fiches procédures proposées par la LPO : Conseils lors de la découverte d'un animal sauvage en détresse, présentés par fiches classés par espèces.

Le réseau des centres de soin de la faune sauvage rappelle qu'il est strictement interdit à un particulier de garder des animaux sauvages, protégés ou non, sans autorisation, à son domicile, et ce quel que soit le motif. Certaines espèces de bergeronnettes comme la bergeronnette grise font d'ailleurs partie des espèces protégées.

Ne tardez donc pas à contacter les organisations citées plus haut de même que votre vétérinaire. Les bergeronnettes ne sont pas des NAC et les vétérinaires sont tout à fait habilités à soigner des oiseaux blessés.

Dans tous les cas, ne la relâchez pas dans la nature sans conseil préalable de spécialistes (associations environnementales ou vétérinaire) !

Bon courage à vous et bonne journée.
Avatar par défaut Commentaire de cannelle26 : Publié le 01/02/2021 à 20:36
Bonjour, Je vous remercie d'avoir pris en charge ma question si vite. Votre réponse fut très complète, et je vais rapidement prendre contact avec les organismes aptes à prendre en charge la petite bête. Cependant j'ignorais totalement toutes les procédures concernant les animaux sauvages retrouvés blessés, je tâcherai à l'avenir, si ce cas devait se reproduire agir plus intelligemment, bien que je ne souhaitais que le bien être de l'animal au départ. Je vous remercie donc pour ces informations précieuses, qui permettrons je l'espère à "Pépette" de retrouver une meilleure santé et une vie sauvage. Bonne journée Cannelle26

Réponse du Guichet

Avatar par défaut gds_ctp - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 02/02/2021 à 08h11
Bonjour,

Vos remerciements nous vont droits au cœur, et nous sommes heureux.ses d'avoir pu répondre à vos interrogations.
N'hésitez pas à nous tenir informé.es de l'état de santé de la bergeronnette, notamment par messagerie privée (en cliquant sur notre pseudo).

Bien cordialement,

L'équipe du Guichet du savoir.

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

malabar princess*

La parthénogénèse

TAGS

Commentaires 1

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire