Question d'origine :

Bonjour cher Guichet, Je viens récemment de lire le livre Je pense trop de Christel Petitcollin et ai trouvé très intéressant et pertinent le terme d'"éidéisme", qui renvoie à cette "finesse d'attention, qui mène tout droit à la poésie, à l'art et à l'émerveillement" liée à l'hyperesthésie et l'hypersensibilité. En effectuant des recherches sur internet, je ne tombe que sur la notion d'"éidétisme", qui est différente, et aucun résultat ne comporte le terme éidéisme. Saurez-vous me dire si ce terme a été utilisé autre part, dans quel cadre, et s'ils existe des mots dont la notion, la signification sont semblables ? J'ai finalement peu d'information concernant ce terme alors que j'aimerais en savoir plus. Je vous remercie par avance.

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 23/02/2021 à 08h21
Bonjour,

" L’hyperesthésie est un terme encore trop peu utilisé et pourtant, il concerne bon nombre de personnes. En effet, il s’agit du terme scientifique pour désigner le fait d’avoir ses cinq sens dotés d’une acuité exceptionnelle. « C’est aussi un état d’éveil, de vigilance, voire d’alerte permanente », précise Christel Petitcollin, Conseil et Formatrice en communication et développement personnel.

Dotés de perceptions sensorielles hors normes, les hyperesthésiques ont le sens du détail. Plus que ça: ils ont une capacité incroyable à percevoir les informations les plus infimes et les nuances les plus imperceptibles pour la plupart de la population.
[...]

L’hyperesthésie s’accompagne souvent de deux autres phénomènes: l’éidéisme et la synesthésie. Ces termes vous sont, eux aussi, inconnus? C’est normal; il s’agit, une fois de plus, de termes très scientifiques. « Dans l’hyperesthésie, il y a l’aspect quantificatif: le nombre d’éléments que vous avez éventuellement perçus et le niveau de découpage en détails plus ou moins menus, explique Christel Petitcollin. Il y a aussi l’aspect qualitatif: la subtilité des nuances que vous pouvez percevoir entre deux couleurs quasiment semblables ou la toute petite fausse note au milieu d’un morceau de musique. L’intensité de l’attention et la mémorisation font également partie du phénomène et puis, moins connu, il y a l’aspect « éidéiste » de la perception sensorielle » .

L’éidéisme se rapporte à ce « raffinement qualitatif de la perception », pour reprendre les mots de Christel Petitcollin.

Quel plaisir de percevoir la texture veloutée d’une compote sur sa langue, d’admirer le vernis d’une feuille d’arbre, le velours d’un pétale de rose ou la nacre d’une perle de rosée », ajoute l’experte. La perception du monde est décuplée et fait s’entrecroiser nos sens, du toucher au goût, en passant par l’odorat, l’audition et la vision, le tout en étant interprété dans toutes les combinaisons possibles et inimaginables. Un sens ne s’arrête pas juste à ce qu’il est, il au-delà, jusqu’à se fondre avec un autre. « L’hyperesthésie, c’est aussi cette qualité, cette finesse d’attention, qui mène tout droit à la poésie, à l’art et à l’émerveillement », explique Christel Petitcollin.

source : L’hyperesthésie, ou lorsque les sens sont dotés d’une acuité exceptionnelle / Manon de Meersman

Malgré nos recherches, y compris dans des bases de données scientifiques, nous n'avons pas trouvé mention du terme "édéisme".
- TLFI
- Europresse
- Universalis
- Cairn
- Persée
- Sciencedirect
- Google scholar
- Isidore
- Pascal-Francis / CNRS
...

Nous avons donc posé votre question directement à Christel Petitcollin, l'autrice du livre Je pense trop : Comment canaliser ce mental envahissant.
Nous vous tiendrons informé.e de sa réponse dès qu'elle nous parviendra.

Le dictionnaire des synonymes CRISCO propose les termes suivants comme synonymes d'hypersensibilité : anaphylaxie, émotivité, hyperémotivité, impressionnabilité.
Hyperesthésie ne propose pas de synonyme convaincant.
Des termes médicaux relatifs à la douleur peuvent décrire cette hypersensibilité :
- Allodynie : Douleur déclenchée par une stimulation normalement non douloureuse.
- Hyperpathie : sensibilité exagérée à la douleur devenant particulièrement intense et persistante après l'arrêt de l'excitation.
Pour approfondir le sujet : Les syndromes sensitifs

Bonne journée.

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 23/02/2021 à 13h32
Bonjour,

Nous venons de recevoir une réponse de Christel Petitcollin que nous remercions. Elle nous renvoie "au livre de Daniel Tammet, "Embrasser le ciel immense", dans lequel il explique comment sa mémoire eidétique lui a permis, notamment, de réciter les décimales de Pi jusqu'à la 22 000e en 6 heures."

En psychologie, l'éidétisme désigne une aptitude à revoir, à ressentir avec une grande précision, des objets, des sensations déjà vécues. Une image eidétique est une image visuelle d'une chose imaginaire ou d'un souvenir récent, caractérisée par une projection fidèle pouvant être évoquée ou supprimée à volonté.
sources : Universalis et CNRTL

On parle aussi de mémoire photographique. Quelques articles pour en savoir plus :
- Existe-t-il vraiment une mémoire photographique ? / Edgar Erdfelder - Cerveau &psycho n° 121 - 14 avril 2020
- Hypermnésie : le fardeau de la mémoire absolue / Yann Chavance - Sciences et vie - septembre 2014

Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

Ça pourrait vous intéresser :

Croupier*

Demain, la forêt

TAGS

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire