Question d'origine :

Bonjour, J'ai entendu plusieurs fois une citation selon laquelle la tradition c'est la transmission du feu et non l'adoration des cendres. Certains l'attribuent à Jean Jaures (Oui, nous avons, nous aussi, le culte du passé. Ce n’est pas en vain que tous les foyers des générations humaines ont flambé, ont rayonné ; mais c’est nous, parce que nous marchons, parce que nous luttons pour un idéal nouveau, c’est nous qui sommes les vrais héritiers du foyer des aïeux ; nous en avons pris la flamme, vous n’en avez gardé que la cendre. Jean Jaurès, janvier 1910, à Paris, Chambre des députés in Pages choisies, éd. Rieder, paru en 1922, p. 115) d'autres à Gustav Mahler. Qui a prononcé cette phrase en premier ? est-ce que le second connaissait la citation originale ou s'agit-il d'une congruence ? Merci pour votre réponse

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_db - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 02/08/2021 à 14h04
Bonjour,

Cette citation semble bien être attribuée à Jean Jaurès. On la retrouve dans son discours de janvier 1910 : "Discours et conférences de Jean Jaurès".
Il semblerait en revanche que Gustav Mahler ne l'ai ni prononcée ni écrite. Aucune source fiable n'a pu être avancée prouvant qu'il en serait l'auteur.

" ... l'histoire d'une citation mondialement connue de Gustav Mahler me semble être un conte de fées : « La tradition n'est pas le culte des cendres, mais la transmission du feu ». Le social-démocrate italien Matteo Renzi, par exemple, a fait de cette citation de Mahler le centre d'un discours en 2015, et en tant que citation de Gustav Mahler, elle est devenue la citation préférée des conférenciers du monde entier au cours de la dernière décennie.
Carrousel de noms
Cette belle phrase sur notre véritable rapport à la tradition a un hic : elle ne vient pas de Gustav Mahler, elle ne se trouve dans aucun de ses écrits, pas même des experts de la "Gustav Mahler Society". Et cette fausse attribution n'est apparemment pas remarquée par tous les professeurs et politiciens qui évoquent notre vrai rapport à la tradition dans les discours d'apparat. La citation ne vient pas de Thomas More, comme on peut parfois le lire, et toutes les attributions à Benjamin Franklin, Confucius ou Ricarda Huch sont incorrectes. "
source : Irrwege einer Metapher (article traduit ici : Les mauvaises manières d'une métaphore)

Voir aussi ces forums de discussion qui abordent le sujet :
- Gustav Mahler's Paraphrase of Thomas More
- Zitate - „Tradition ist nicht das Halten der Asche, sondern das Weitergeben der Flamme.“

Nous avons néanmoins posé votre question à la Fondation Mahler et vous tiendrons informé.e de sa réponse dès qu'elle nous parviendra.

Bonne journée.

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire