Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Règle du six - Covid
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=83898
Page 1 sur 1

lunpik [ 15/10/2020 à 16:43 ]

Bonjour, pendant cette crise sanitaire, en particulier depuis septembre, on parle dans différents pays de cette règle du six (comme l'a défini M. Macron) : Angleterre, France, Italie aussi.
Mais d'où vient cette chiffre? Pourquoi 6? Et non 5 ou 7 ou 8? Est-ce qu'il y a une raison scientifique? ou épidémiologique? Une raison statistique? Est-ce conventionnel? Pourquoi 6?
Merci
Cordialement
Luca

Réponse attendue le 19/10/2020 - 16:10


gds_db [ 16/10/2020 à 16:14 ]

Bonjour,

Certain.es, comme Madame Q@Uiche Lorraine pensent que ce chiffre a été décidé en concertation avec le lobby des marchands d'appareils à raclette. :D Il n'en est rien !

En France, selon le protocole sanitaire entré en application au début du mois d'octobre pour les restaurants situés en zone d'alerte maximale, les groupes de convives sont limités à six - enfants compris -, contre dix auparavant. Cette règle a été étendue à la sphère privée. L'objectif étant de freiner la propagation du virus et limiter les contaminations.
Comme le chef de l’État l'a précisé, avant de mettre en place ce nouveau tour de vis, le gouvernement s'est inspiré de ce qui fonctionnait ailleurs en Europe. Et cette fameuse "règle des six" est en réalité déjà en place depuis le 14 septembre chez nos voisins anglais où les rassemblements de plus de six personnes sont interdits, ce chiffre ayant été proposé par Peter Openshaw, le conseiller scientifique du gouvernement de Boris Johnson, se basant sur des modèles statistiques.

Voici ce qu'indique le journal Ouest France :

" Mais d’où vient ce chiffre de six personnes retenu pour cette « fameuse règle » ?
Tout d’abord, depuis le 6 octobre, c’est ce chiffre qui a été choisi pour le protocole sanitaire renforcé dans les restaurants des zones en alerte maximale. Un protocole établi grâce aux recommandations du Haut conseil de la santé publique. Dans les établissements, chaque groupe de convives ne doit pas excéder six personnes (enfants compris), contre dix auparavant.
Il était donc logique que ce même chiffre de six invités soit retenu pour la sphère privée, où l’on se retrouve souvent autour d’une table que ce soit pour dîner ou prendre un apéritif.
Utiliser la même règle permet aussi de simplifier la communication et d’établir un message facile à retenir pour tous. Car le président l’a dit : cette règle vaut « pour tout le monde, la France entière », « il faut essayer de se l’appliquer à soi-même […] C’est des règles dont je voudrais que chaque citoyenne et citoyen se les approprient pleinement parce que ces réflexes sont importants ».

Pas de démonstration scientifique
Mais en dehors de cette volonté affichée d’éviter les grandes retrouvailles familiales, y a-t-il une explication scientifique à ce chiffre de six ? « On aurait pu dire 7, 8, 9… On s’en fiche », a déclaré ce jeudi matin, le cardiologue et spécialiste santé de BFMTV, Alain Ducardonnet qui juge qu’il « n’y a pas de démonstration scientifique qui dise qu’à partir de 7 c’est beaucoup plus dangereux ». Avec cette nouvelle règle, il faut simplement comprendre que « plus on est nombreux, plus il y a un risque de contamination ».

S’inspirer des Anglais
L’une des raisons invoquée par Emmanuel Macron dans son discours de mercredi, à propos de cette règle, c’est que la France « a regardé ce qui marchait chez (ses) voisins, chez les autres ». Or, les Anglais ont justement mis en place depuis la mi-septembre cette règle des six personnes maximum dans l’univers privé.
Et pourquoi les Britanniques ont-ils choisi ce chiffre ? « Sans raison particulière », a reconnu le secrétaire d’Etat aux transports, Grant Shapps. Il a simplement expliqué que six convives avaient semblé, aux scientifiques comme au gouvernement, un « bon équilibre » pour permettre la poursuite d’une vie sociale tout en empêchant la propagation de l’épidémie. "

Bonne journée.

Réponse attendue le 20/10/2020 - 16:10