Question d'origine :

Bonjour, Je me permets de vous écrire car j'ai une question extrèmement importante et de surcroit qui est susceptible de me faire gagner un repas au restaurant quand ceux-ci auront ré ouverts; ce qui j'espère n'est qu'imminent. Etant un grand fan des biscuits prince je suis convaincu que le diamètre a changé dans les années 2000. Sur le net (wikipédia), j'ai trouvé l'information qui me confirme que le poids du paquet de prince a évolué mais pas le diamètre des biscuits. Pouvez-vous me confirmer ces informations ? (poids diamètre )? cela nous départagerait moi et mon cousin et déterminerait lequel de nous deux devra payer la note du prochain repas !!! d'avance de je vous remercie !!! Signé un gourmand

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_et - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 12/02/2021 à 11h55
Bonjour,

En effet, le poids du paquet de Princes aurait diminué vers 2008, ce que dénonce un article de 60 millions de consommateurs : le paquet est ainsi passé de 330g à 300g environ, sans diminution de prix.

Mais à quoi est due cette diminution de poids ? Est-ce la quantité de biscuits qui a changé, leur dimension, ou peut-être leur composition ?

Un article de blog rédigé en 2009 semble vous donner raison : ce « Prince Addict » accuse ainsi la marque d’avoir sournoisement diminué le diamètre des biscuits :

« Vous avez vraiment cru qu’on le verrait pas hein ? Il en manque 30 !!! IL MANQUE 30 GRAMMES DE MES PRECIEUX PRINCE PAR PAQUET !!! Si vous aviez juste enlevé un prince j’aurais rien dit… J’aurais juste pensé « Tiens un prince de moins par paquet, ça fait un paquet de plus par semaine… Soit… » Mais non !!! vous avez été plus sournois ! Vous avez diminué le diamètre des biscuits (et je vous soupçonne aussi d’avoir touché la compo du chocolat, mais nous y reviendrons). Vous vous rendez compte comme c’est petit comme truc ? Vous allez me parler du coût des matières premières qui augmentent, et je vous rétorquerais qu’on ne gratte pas la peinture d’un Picasso parce que le prix de la gouache monte en flèche… Bref, je veux mon diamètre original ! »

Un article de consoglobe pointe quant à lui des modifications dans la composition du produit :

« Avancer par petits pas imperceptibles

Si vous touchez à la recette et aux qualités organoleptiques d’un produit vedette, comme les biscuits Prince, par exemple, il faut y aller mollo et par toutes petites touches, sinon le consommateur va s’en apercevoir et protester. En revanche si vous cumulez dans le temps des petits changements imperceptibles, vous engrangez des économies substantielles sans bouleverser vos acheteurs.
Les fameux biscuits Prince sont un bon exemple de cette approche « kaizen » puisque, si on regarde comme ils ont évolué depuis 30 ans, on s’aperçoit d’une évolution régulière vers moins de poids (les biscuits sont moins lourds, plus friables). Les Prince nouvelle génération ne sont plus tout à fait les mêmes que jadis, beaucoup plus sucrés, ne sont plus « au chocolat ». mais au « goût chocolat » ; nuance de taille.
Les produits vedette à avoir connu une telle évolution (dégradation ?) sont fort nombreux et il suffit d’interroger les internautes ou de lire les courriers consommateurs pour s’apercevoir que ces changements finissent par agacer : la fameuse Danette a bien évolué par rapport à sa recette initiale, idem pour les biscuits Lu Petit Déjeuner, Kangoo, Pepito, Paille d’Or, le chocolat Galak, les barres Lion, etc.

Consommateur averti contre inflation cachée

Au final, ces modifications permanentes des produits de grande consommation vont équivaloir à une inflation masquée, peu perceptible au premier abord ou par le consommateur pressé.Pour débusquer cette inflation masquée, il n’y a qu’une recette, toujours la même : lire les étiquettes et se rapporter systématiquement au prix au kilo dont la mention est obligatoire. »


La composition des biscuits a, de fait, connu des modifications depuis 2008. Un document disponible sur le site du Ministère de la Santé décrit les efforts de la marque pour diminuer la teneur en lipides et en acides gras saturés de ses biscuits, qui sont aussi devenus moins caloriques.

D’après Open Food Facts un paquet de Prince contient 15 biscuits de 20g.

Pour un paquet de 330g contenant le même nombre de biscuits, il faudrait que ceux-ci pèsent 22g. Malheureusement, nos recherches en ligne ne permettent pas de confirmer qu’à l’unité les Princes pesaient 22g avant 2008.
A notre grand regret nous sommes donc dans l’incapacité de trancher, et de vous faire gagner un repas gratuit.

A tout hasard nous avons écrit à la marque pour en savoir plus. Sur un malentendu ça peut marcher, quoique nous en doutions un peu… Si toutefois nous recevons une réponse, nous ne manquerons pas de vous en informer.


Bonne journée.

Réponse du Guichet

Avatar personnalisé gds_et - Département : Equipe du Guichet du Savoir
Le 12/02/2021 à 13h22
Rebonjour,

Le service consommateur de Mondelēz International France nous a répondu :

"Le biscuit n'a pas changé de diamètre. Son design a quant à lui changé au fil du temps."

Il semblerait donc que ce soit à vous de payer la note du prochain restaurant...

DANS NOS COLLECTIONS :

Commentaires 0

Connectez-vous pour pouvoir commenter. Se connecter

Poster un commentaire